logo page d'accueil du conservatoire
f o

Musique sacrée au 21ème siècle

Titre :
Musique sacrée au 21ème siècle
Catégorie :
Concerts
Date :
17.05.2019, 21h00
Lieu :
Eglise Saint-Jacques
Rue :
place St Jacques
Localité/Ville :
81100 Castres
Carte:
Carte

Description

Musique sacrée au 21ème siècle
Ensembles vocaux Arioso, Mezzo et Chœur de jeunes, chef de chœur Christine Caner
Chœur le Madrigal, chef de chœur Elisabeth Delplanque
Soprani Bertille Jollet, Philomena Martin, Léna Sanchez, Ténor Didier Boël
Ensemble Orchestral du Tarn
direction : Pierre Caner
Requiem for the living de Dan Forrest (2013)
Magnificat de Pierre Caner (création)
vendredi 17 mai 21h église Saint-Jacques Castres
samedi 18 mai 20h30 église de la Madeleine Albi
dimanche 19 mai 17h30 abbatiale Saint-Michel Gaillac
TN : 10€ - gratuit pour les élèves du Conservatoire < 18 ans et <-12 ans
avec le soutien du Département du Tarn, des communes et intercommunalités adhérentes et de la DRAC Occitanie

Retrouvez et partagez l'information sur notre page Facebook : https://bit.ly/2XTTk8T
 
Requiem for the living de Dan Forrest
1- Introit - Kyrie
2- Vanitas Vanitatum
3- Agnus Dei
4- Sanctus
5- Lux Aeterna
Commande de la Hickory NC Choral Society pour la saison de son 35e anniversaire, le Requiem for the living de Dan Forrest (2013) pour chœur et orchestre combine à la fois des textes liturgiques et non liturgiques. Cette œuvre puissante en cinq mouvements projette un large éventail d’expressions significatives allant d’un essai mordant sur la vanité et la douleur de l’existence à un plaidoyer en faveur de la miséricorde et une célébration de la lumière éternelle.
Un Requiem est traditionnellement une prière de repos pour le défunt. Cependant, les cinq mouvements du Requiem for the Living forment un récit tout autant pour les vivants et leur propre lutte contre la douleur et le chagrin que pour les morts.
Le mouvement d’ouverture définit les textes traditionnels Introit et Kyrie, des plaidoyers en faveur du repos et de la miséricorde, en utilisant des élaborations sans cesse croissantes sur un simple motif descendant en trois notes.
Au lieu du traditionnel Dies Irae, le deuxième mouvement, Vanitas Vanitatum, définit des textes bibliques tirés de Ecclesiastes et de Job, qui parlent de la tourmente et du chagrin auxquels l’humanité est confrontée, tout en invoquant des allusions musicales et textuelles au Dies Irae. Ce mouvement juxtapose des gestes rythmiques agressifs à de longues lignes mélodiques flottantes, comprenant des citations du Kyrie du premier mouvement. L’Agnus Dei est un plaidoyer pour la délivrance et la paix.
Le Sanctus suivant, réponse à cette rédemption, offre trois aperçus différents du «ciel et de la terre, pleins de ta gloire», qui développent tous le même motif musical : une section d’ouverture éthérée inspirée d’images du télescope spatial Hubble. , une partie centrale émouvante inspirée par des images de notre propre planète, telle que vue de la Station spatiale internationale, et une dernière partie qui rassemble l’auditeur sur Terre, où les villes regorgent d’énergie humaine. Le Lux Aeterna qui conclue l’œuvre représente la lumière, la paix et le repos, tant pour le défunt que pour le vivant.

Magnificat de Pierre Caner pour chœur de jeunes chœur mixte et orchestre création
Composer un magnificat cest écrire un hymne à la joie née de la rencontre profonde de dieu et d’une âme qui lui répond dans un don total, c’est développer une onde puissante qui de versets en versets atteint son amplitude lors du rappel de la promesse faite à Abraham et à son peuple à jamais. Avec un sens inné de la mélodie et une intelligence musicale au service du texte, Pierre Caner réussit le pari d’une composition qui allie force et douceur, tradition et modernité.
Tout au long des 7 mouvements de l’œuvre, chœur d’enfants, chœur mixte et orchestre s’unissent pour construire cette louange humble mais triomphante. La sensibilité et l’énergie qui jaillissent de l’orchestration nous la rendent si proche.
Car le Magnificat est aussi un moment de sérénité dans des temps bouleversés et à ce titre il s’adresse à nous tous ....
Vivre le temps du concert ensemble créateur interprètes et auditoire. Ressentir et partager. Magnificat, alors !!!!
 
WEBMusiqueSacree